La pédiatrie sociale

C’est quoi?

Mission

La mission du centre de pédiatrie sociale des Appalaches est de permettre à chaque enfant de développer son plein potentiel, dans le respect de la Convention relative aux droits de l’enfant. Cela consiste à soutenir l’épanouissement et le développement optimal des enfants de 0 à 18 ans en situation de grande vulnérabilité résidant sur le territoire de la région de Thetford (MRC des Appalaches) en leur offrant des services de médecine sociale intégrée (santé physique et services psychosociaux) ainsi que des services juridiques de qualité répondant à leurs besoins et leurs intérêts.

  • Acceuil chaleureux
  • Service médical
  • Service psychosocial
  • Respect des droits et lien avec l’aide juridique

Services

Tous nos services sont GRATUIT!

La pédiatrie sociale

Dr Gilles Julien

Diplômé de l’Université Laval en médecine (1970) et de l’Université de Montréal en pédiatrie (1974), Gilles Julien s’intéresse tôt dans sa carrière aux causes des morbidités dont sont atteints les enfants victimes d’iniquités sociales et économiques. Son parcours professionnel l’a amené à occuper différentes fonctions en santé communautaire et en santé publique au Québec et ailleurs dans le monde. Il est notamment devenu chef du département de pédiatrie de l’Hôtel-Dieu de Lévis de 1974 à 1976, avant de s’installer en 1981 aux Îles Comores, avec le soutien du Fonds des Nations Unies pour la population.

De retour au Québec, il travaille principalement dans le domaine de la santé autochtone. Il s’associe au Centre hospitalier de l’Université Laval pour desservir la population inuit du Nunavik et contribue alors à de nombreuses études comme chercheur principal et co-chercheur (méningocoque, méningite, otite chronique et services adaptés pour les enfants avec des besoins spéciaux). De 1983 à 1990, il devient responsable médical du secteur Santé des Inuits du Nord québécois au Centre hospitalier de l’Université Laval, tout en présidant le Comité de la santé des enfants indiens et inuits de la Société canadienne de pédiatrie pendant un an. Enfin, il occupe le poste de directeur du Département de santé communautaire à l’Hôtel-Dieu de Montmagny de 1987 à 1990.

La naissance d’une approche novatrice

Fort de toutes ses expériences, le Dr Julien définit son approche au fil des ans, afin de mieux desservir les enfants et les familles issus de milieux vulnérables.

Dès 1990, il concentre ses activités dans les quartiers défavorisés de Montréal, au CLSC Côte-des-Neiges et au CLSC Hochelaga-Maisonneuve, en plus d’être directeur du Département de santé communautaire de l’Hôpital Sainte-Justine de 1991 à 1994. Ses relations avec le milieu universitaire se consolident lorsqu’il devient, en 1991, chargé d’enseignement clinique au Département de pédiatrie de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal et professeur associé au Département de pédiatrie et de médecine familiale de l’Université McGill. À cette époque, il agit également à titre de consultant en Albanie pour le projet d’organisation des services de santé de base, avec le soutien de la Banque mondiale.

De 1993 à 1999, il travaille en étroite collaboration avec le CLSC de Hull (Gatineau), les Centres jeunesse de l’Outaouais et le milieu scolaire afin de prévenir les placements des enfants ainsi que les situations de négligence, d’abus et de maltraitance dans un quartier défavorisé de Hull.

C’est à ce moment qu’il concrétise sa pratique en une véritable alliance entre le droit et la santé. Avec son approche novatrice, nommée pédiatrie sociale en communauté, il mobilise les personnes impliquées auprès des enfants (les intervenants, les parents, les professionnels de la santé, les enseignants, etc.) dans le but de mieux répondre à leurs besoins et de veiller au respect de leurs droits et intérêts.

Il fonde alors deux centres de pédiatrie sociale en communauté à Montréal : l’Assistance d’enfants en difficulté, à Hochelaga-Maisonneuve (1997), et le Centre de services préventifs à l’enfance, à Côte-des-Neiges (2003). Grâce au soutien de précieux partenaires, le pédiatre et ses équipes d’intervenants y accueillent annuellement quelques milliers d’enfants dans le but de les accompagner sur leur trajectoire de développement et de santé. Affiliés à l’Université McGill et à l’Université de Montréal, ces deux centres offrent une formation recherchée par les médecins et autres professionnels de la santé, des services sociaux et du droit.

En 2005, le pédiatre social met sur pied un organisme de bienfaisance, la Fondation du Dr Julien, afin d’assurer la pérennité de la pratique de la pédiatrie sociale en communauté. Depuis 2009, la Fondation du Dr Julien chapeaute les deux centres piliers de pédiatrie sociale, AED et CSPE. Elle appuie également les équipes qui se mobilisent à travers le pays pour fonder à leur tour un centre de pédiatrie sociale à la couleur de leur communauté.

Aujourd’hui, le Dr Julien est reconnu tant sur le plan local qu’international, grâce à son expertise de haut calibre dans le secteur du développement des enfants issus d’un milieu vulnérable, de la prévention de la négligence, des abus et de la maltraitance, ainsi que des impacts liés aux iniquités sociales et économiques sur la santé globale des enfants.

Pour toutes ces raisons, le Dr Julien a reçu de nombreuses distinctions au cours de sa carrière. Il est notamment admis en tant que Fellow Ashoka et récipiendaire de la Médaille d’or du Lieutenant-gouverneur du Québec, de l’Ordre du Québec ainsi que de l’Ordre du Canada.